Mâchon lyonnais : une tradition lyonnaise qui perdure à travers les années

C’est au XIXe siècle que le mâchon lyonnais devient populaire en tant que spécialité lyonnaise, consistant à partager des repas à des heures matinales. C’est dans les restaurants lyonnais qu’on sert les repas avec des restes de la veille dont le menu comprend de la charcuterie, du fromage, des tripes et d’autres plats traditionnels. À cette époque, la naissance du mâchon lyonnais vient du fait qu’une pause gourmande s’impose pour les ouvriers afin qu’ils puissent commencer une journée bien remplie. Au fil du temps, c’est devenu une histoire qui perdure dans la tradition lyonnaise.

Mâchon lyonnais : une tradition considérée comme un brunch au XIXe siècle

À 9h tapante, les artisans de soie et les canuts avaient l’habitude de se mettre à table pour partager un repas avant de commencer la journée de travail. On peut dire en un mot simple que le mâchon est un moment convivial qui se compose de plusieurs nourritures, comme :

A lire en complément : Boutique de vin en ligne : une accessibilité pour une expertise et un confort

  • La cervelle de canut
  • Le tablier de sapeur
  • Les tripes
  • Les grattons lyonnais
  • Les andouillettes

Selon la tradition, le mâchon lyonnais est servi chaud à table dans un grand plat pour que cet instant reste chaleureux pour tout le monde. Bien sûr, ce plat lyonnais s’accompagne toujours d’un fromage et d’un verre de vin. Si vous aussi, vous souhaitez découvrir cette tradition, on vous dévoile tout ce qu'il faut savoir sur le mâchon lyonnais sur ce site.

Pourquoi ce plat lyonnais est une spécialité traditionnelle ?

Pour tout vous dire, ce sont les Francs-Mâchons qui ont introduits cette pratique en 1964, assurant les restaurateurs de proposer des plats selon la tradition du mâchon lyonnaise. La confrérie responsable de cette tradition décerne même des certifications à ceux qui respectent les conditions, c’est-à-dire :

Lire également : Pourquoi la location de cuisine professionnelle est une option stratégique pour les entreprises de restauration ?

  • Offrir un lieu propice pour partager de la convivialité 
  • Proposer des plats exquis à déguster avec ses proches de bon matin avec du vin rouge

Il faut savoir que cette confrérie de Francs-Mâchons se compose seulement  de 40 hommes qui peuvent cohabiter dans le même siège. Leur mission est de faire perdurer cette tradition lyonnaise et de défendre le patrimoine de la région.

Les Francs-Mâchons doivent donc trouver des lieux propices pour offrir le label du mâchon lyonnais. Tout cela, en venant déguster ce plat traditionnel afin d’attribuer une note selon le cahier de charges établi. D’ailleurs, c’est pendant le mois d’avril que cette cérémonie s’organise pour offrir aux restaurateurs l’occasion de proposer le mâchon lyonnais aux clients. 

Où peut-on déguster du mâchon lyonnais à Lyon ?

Si vous êtes de passage à Lyon, c’est une excellente occasion de découvrir ce plat traditionnel dans un bouchon lyonnais qui a déjà obtenu son diplôme auprès des Francs-Mâchons. En effet, il existe une association répertoire où figurent les bouchons lyonnais qui proposent un vrai mâchon lyonnais, que ce soit à Paris, dans le Mâconnais ou encore dans le Beaujolais. 

Bien sûr, si vous vous retrouvez dans une région loin de Paris et de Lyon et que l’envie de déguster ce plat traditionnel vous tente, il est possible d’en préparer à la maison. Cependant, il faut respecter tous les composants qui sont la cervelle de canut, les andouillettes, les grattons, le tablier de sapeur, le fromage, le saucisson et le vin rouge. C’est essentiel pour assurer ce moment de partage que vous pouvez organiser en famille, entre amis ou entre collègues de travail.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés